search
*
top

Débuter en Bmx, les premiers entraînements de l’enfant

Partager cet article :Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter

Le BMX est un loisir qui plaît beaucoup aux enfants. C’est un sport extrême qui nécessite une bonne base. Mieux vaut commencer dès le bas âge à partir de 5 ans pour se familiariser avec ce type de vélo. Les parents devraient assister leurs enfants durant leurs premiers entraînements de pilotage.

Le pédalage et le démarrage tout d’abord

Faire avancer son Bmx est souvent difficile pour un enfant. L’apprentissage est plus facile sur une pente à faible inclinaison en lui demandant de pousser le vélo avec ses jambes sans utiliser la pédale. Évitez de l’accompagner en tenant la selle du vélo pour garder son équilibre ou modifier sa direction. Laissez-lui progresser tout seul avec la tête levée et le regard devant.  Ensuite, demandez-lui de trouver et mettre ses pieds sur les pédales sans regarder. Lorsqu’il parvient à tourner ces dernières, choisissez un terrain plat pour améliorer son équilibre. L’entraînement se fait avec casque à la tête, coudières, genouillères et gants.

 

 

Le freinage

L’enfant doit s’entraîner à freiner son Bmx lorsqu’il sait tourner le pédale et trouve son équilibre. La maîtrise du freinage peut être améliorée en traçant des points d’arrêt au sol qu’il ne faut pas dépasser. Apprenez-lui à bien doser le freinage et poser rapidement le pied au sol. Optez pour les Bmx pour débutants qui sont équipés de frein et correspondant à l’âge et à la taille de l’enfant. De nombreux modèles sont disponibles sur le marché pour les enfants de 5 à 8 ans et pour les tailles entre 1m35 et 1m 80.

 

Bmx freestyle

Laissez l’enfant se déplacer en douceur et en petite distance dans la cour ou sur une rue piétonnière. Lorsqu’il roule bien et freine avec précision, passez au Bmx freestyle pour lui apprendre les premiers tricks qui se passent bien sûr au sol. On commence par les figures de base notamment le « manual », le « bunny hop » et le « roll back ». Ces styles sont indispensables lors du riding en skatepark ou bien en street. L’apprentissage peut se faire dans une école de Bmx. La maîtrise d’une figure ne s’obtient pas en un jour, encouragez votre enfant pour qu’il devienne persévérant.

 

L'espace commentaire est fermé.

top