search
*
top

Quand les dents de lait tombent

Les dents des enfants tombent à une certaine étape de leur vie. Ce sont les incisives qui tombent les premières, suivies des canines et des molaires à la fin. Ces étapes se déroulent successivement et aboutissent à la dentition définitive. Afin de faire face convenablement à cette situation, voici quelques astuces.

Quelques mots

Les enfants ont tendance à être impatients à l’idée de perdre leurs dents de lait. Cela provient de la légende qui dit que « la fée des dents » ou la petite souris va mettre une pièce sous l’oreiller des tout jeunes à chaque fois qu’une dent tombe. Cette étape se passe souvent sans complication ni douleur. Cependant, il s’avère plus que nécessaire d’être toujours sur ses gardes, autant pour les parents que les enfants.

Les bonnes pratiques à adopter

D’après le constat des médecins, les enfants ont tendance à tirer sur la dent en train de bouger. Cependant, cette manie devrait être évitée, car elle risque d’abîmer les gencives. Par la suite, des bactéries peuvent entrer dans la plaie si les mains ne sont pas propres. Aussi, il est préférable de laisser Dame Nature suivre son cours. Par ailleurs, il importe de rappeler que les dents de lait tombent toutes seules d’elles-mêmes.

Les autres conseils

La chute des dents de lait peut être suivie de saignement. Les médecins indiquent qu’il ne faut pas s’alarmer pour autant. Le sang qui coule est peu abondant et cesse rapidement. Si la partie où la dent est tombée fait mal à l’enfant, il est conseillé de lui donner un repas tiède ou froid et aussi mou ou liquide que possible durant plusieurs jours. La perte des dents de lait ne doit pas entraîner des changements d’habitudes quant à l’hygiène buccale : brossage, bain de bouche, etc.

Laisser une réponse

top
Le Royaume des Petits - Le monde des petits