search
*
top
Catégorie actuelle : Education

Le time-out ou temps mort : comment l’utiliser correctement ?

Lorsque les enfants se conduisent mal, le temps mort permet aux parents de les corriger, mais il faut une bonne technique pour réussir le time-out. Dans cet article, nous allons partager avec les parents les étapes à suivre pour que le temps mort devienne une technique de discipline efficace et non une source de frustration ou de peur pour les enfants.

Avertir l’enfant

Si votre enfant se comporte mal et que son comportement nécessite un temps mort, comme ne pas suivre vos instructions par exemple, vous pouvez l’avertir calmement que vous allez le punir. Vous pouvez appliquer cette technique lorsque vous dites à votre enfant de ranger ses jouets et qu’il n’écoute pas. Attendez environ 5 secondes. Si votre enfant suit les instructions après l’avertissement, félicitez-le. Mais s’il n’obéit pas, il sera alors nécessaire de poursuivre avec un temps mort.

Expliquer pourquoi

Dites à votre enfant qu’il va être puni en en précisant la raison. Dites-lui qu’il est puni parce qu’il a refusé de ranger ses jouets et que ceux-ci ont mis du désordre dans la maison et qu’il n’a pas écouté. Vous ne devriez lui donnez cette explication qu’une seule fois. Eviter de gronder ou de discuter. Ne discutez pas avec votre enfant le temps de se rendre dans l’espace et sur la chaise du time-out. Ignorez les cris et les refus.

Demander à l’enfant de s’asseoir

Si votre enfant refuse d’aller au temps mort, tenez-le par la main ou emmenez-le en toute sécurité et portez-le jusqu’à la chaise et dites-lui de s’asseoir. Dites-lui de rester dans l’espace de temps mort jusqu’à ce que vous l’autorisiez à se lever. Durant le temps mort : ne  pas  laisser quelqu’un parler avec lui, ne le laisser pas jouer avec quoi que ce soit. Maintenant, vous pouvez lui expliquer fermement par exemple : « tu peux être en colère mais sans frapper tes camarades ». La bonne règle est de 1 minute de temps mort pour chaque année d’âge de l’enfant. 

Pourquoi et comment louer un piano ?

S’il s’agit du rêve de nombre d’amateurs de piano, l’acquisition d’un piano présente quelques inconvénients, en particulier dans certains contextes. En tant qu’étudiant, par exemple, il sera difficile d’acheter un piano, tant en termes de budget que d’espace. De la même façon, les musiciens qui doivent participer à un concert sur un lieu de déplacement ne pourront acquérir de piano pour l’occasion. Pour toutes ces situations, une solution s’impose : la location de piano.

Location de courte ou longue durée ?

En fonction de vos besoins, plusieurs types de location de piano peuvent être envisagés. Le temps d’une soirée, d’un concert ou même d’une journée d’apprentissage, vous pourrez opter pour une location de courte durée. Cette option peut également s’avérer intéressante dans le cas d’un piano d’études, dont vous aurez besoin sur une période donnée, et pas forcément de façon définitive. Si au contraire vous souhaitez profiter longtemps de votre piano sans avoir les moyens d’en acquérir un sur l’instant, vous pourrez opter pour la Location avec Option d’Achat (LOA). Cette solution, notamment proposée par la Maison Pianos Daudé, spécialiste du piano et centre de location de piano à Paris depuis près de deux siècles, vous permet de profiter d’un instrument neuf et d’en devenir propriétaire au terme du contrat.

Une solution économique

Qu’il s’agisse d’une location courte ou d’un contrat de location longue durée, louer un piano est avant tout une option économique. En effet, alors que l’achat d’un piano peut parfois coûter plusieurs dizaines de milliers d’euros, le système de location d’instruments de musique vous permet de payer des mensualités adaptées à votre situation. Une façon de réduire vos coûts et de bénéficier d’un instrument de qualité sans prévoir de grosses dépenses. Faites appel à un vendeur spécialisé et optez pour la solution la plus intéressante en fonction de votre budget, de votre mode de jeu et de la durée d’utilisation souhaitée !

Ces compétences de vie qui vont aider les enfants à réussir

Les compétences de vie ou « life skills » sont des compétences utiles qui vont aider votre enfant à réussir plus tard dans la vie. Elles sont indispensables dans tous les aspects de la vie que ce soit en milieu scolaire, dans la vie professionnelle ou dans les relations avec les autres. Les enfants peuvent acquérir progressivement ces compétences dès la petite enfance.

Mauvais VS bons conseils à donner aux enfants

Pour aider leurs enfants à réussir dans la vie, les parents ne vont cesser de leur donner des conseils. Mais parfois, ils donnent de mauvais conseils à leurs enfants sans s’en rendre compte. Voici quelques-uns des conseils les plus dommageables donnés aux enfants de nos jours et les bons conseils à privilégier.

Diverses activités d’apprentissage durant les temps libres

Durant les vacances ou autres périodes durant lesquelles les enfants restent un certain temps à la maison, les parents peuvent devenir leur professeur. Encouragez vos enfants à découvrir quelque chose de nouveau en transformant les activités d’apprentissage en moments de plaisir. Vous pouvez commencer l’apprentissage de l’histoire, de l’écriture, de la phonétique, du comptage, etc.

« Pages précédente

top
Le Royaume des Petits - Le monde des petits